ABC de l’ouverture internationale

 A B C DE L’OUVERTURE INTERNATIONALE…

 Rq : clic droit sur les mots en bleu puis « ouvrir le lien hypertexte »

 

– Inscription d’un axe « Ouverture à l’international » dans le Projet d’Etablissement.

– Présentation et vote du Projet d’Etablissement au Conseil d’Administration.

– Désignation d’un ERAEI parmi les membres du personnel de l’établissement puis transmission de son identité à la DAREIC.

– Mise en place d’un comité de pilotage (ERAEI, chef d’établissement, gestionnaire, personnels volontaires…).

– Recensement des besoins de l’établissement (en terme de formation initiale et continue, de débouchés, de découverte culturelle, d’échanges…) et sélection prévisionnelle des participants parmi les élèves et le personnel.

Projet sans mobilité physique : e-twinning, Étudiants du monde

Projet avec mobilité physique : liste des différents programmes, et ci-dessous, les différentes étapes de projets menés dans le cadre du programme ERASMUS+ 2014 / 2020 à destination de pays membres de l’Union Européenne

 

ERASMUS +

– Inscription de l’établissement sur la plateforme URF pour une reconnaissance par la commission européenne (Création d’un compte sur ECAS, Obtention d’un identifiant PIC, désignation d’un LEAR)

– Rédaction du PDE (Plan de développement européen), insertion dans le projet d’établissement après validation par le C.A.

– Élaboration d’une charte de la mobilité et d’un cahier des charges répartissant les tâches de chacun au sein du comité de pilotage.

– Choix du type de demande de subventionnement européen, en fonction des besoins de l’établissement mentionnés plus haut, sur la plateforme « erasmusplus penelope».

– Recherche d’un partenaire intermédiaire et de partenaires d’accueil dans le pays de la mobilité.

– Obtention d’un devis pour l’ensemble des activités de la mobilité, l’hébergement et le service de liaison du partenaire intermédiaire.

– Rédaction puis soumission en ligne du dossier de candidature (avec en pièces jointes le devis et le programme de la mobilité, entre autre…).

– Après sélection, signature de la convention de subvention avec l’agence ERASMUS+ France.

– Signature d’un contrat avec le partenaire intermédiaire, assorti du devis définitif avec les dates de versement (pas plus de 70% avant le départ).

– Début des réunions d’information à destination des parents d’élèves et des participants adultes.

– Début de la collecte de fonds propres (Ensachage, loterie, appels à contribution des collectivités et des particuliers…)

– Elaboration d’un budget basé sur les fonds européens obtenus et les dépenses prévues.

– Vote du budget et du programme de la mobilité par le Conseil d’Administration.

Mobilité physique des différents participants indiqués dans le dossier de candidature

– Promotion de la mobilité pendant celle-ci par le biais d’un blog.

– Promotion de la mobilité par des réunions bilan avec les financeurs, les parents, les élèves, etc…

– Rédaction et soumission en ligne de rapports de mobilité par chaque participant à l’attention de l’agence Erasmus + France.

– Rédaction et soumission en ligne par la personne en charge du rapport final de la mobilité à l’attention de l’agence Erasmus + France. Un rapport intermédiaire faisant état des préparatifs des séjours de formation initiale et / ou continue à l’étranger aura été réalisé à mi-parcours, dans le cas d’un projet étalé sur deux ans.